Vous êtes ici

Le grand ménage contre la pollution intérieure

2246079951_c1ab9c29bd_o.jpg

La pollution ne s’arrête pas à la porte de la maison. Au contraire, certaines sources de pollution prolifèrent dans les logements où l’air peut même être beaucoup plus pollué qu’à l’extérieur. Adoptez les bons gestes et vous préserverez votre santé !

Contre les moisissures, aérez !

Cuisiner, nettoyer, se chauffer, et même tout simplement respirer, contribuent à produire de la vapeur d’eau. Si elle s’accumule dans des endroits humides, chauds et mal ventilés, vous risquez de voir apparaître des moisissures qui peuvent provoquer des troubles respiratoires, des allergies, et même de l’asthme.

Alors ouvrez grand la fenêtre : aérez un bon quart d’heure deux fois par jour, surtout dans la cuisine et la salle de bains, pour bien renouveler l’air. Et pendant ce temps, pensez à couper le chauffage pour ne pas gaspiller l’énergie en chauffant l’extérieur !

Attention aux chimiques

Les produits d’entretien chimiques, mais aussi de nombreuses peintures, colles et vernis, contiennent des composés organiques volatiles (COV) comme le formaldéhyde. Chez les personnes sensibles, les COV peuvent provoquer des irritations, des vomissements et de la fatigue. Certains sont même cancérigènes.

Quand vous utilisez des produits dangereux, veillez donc à bien ventiler la pièce, à refermer soigneusement les flacons après usage et à les stocker dans un local aéré, éloigné des pièces de vie. Vous pouvez aussi choisir des produits naturels et sans danger.

Les produits sains de nettoyage

Evitez les parfums

Parfums et désodorisants contiennent, eux aussi, des composés organiques volatiles. Ils sont à éviter, surtout dans la chambre à coucher. Nettoyez et aérez plutôt que de parfumer!

Quant aux anti-moustiques, ils contiennent des substances nocives: vous pouvez facilement les remplacer par des moustiquaires ou des jardinières garnies de plantes répulsives (citronnelle, basilic, géranium ou lavande par exemple), tout aussi efficaces et sans danger !

Entretenez vos appareils au gaz

Très dangereux, inodore et incolore, le monoxyde de carbone provoque, chaque année, la mort de nombreuses personnes. Il peut émaner de certaines installations de chauffage et de chauffe-eau, mal réglés ou mal raccordés à une prise d’air extérieure.

Faites donc régulièrement ramoner vos cheminées, entretenir vos installations et, éventuellement, faire vérifier par un professionnel agréé les branchements d’évacuation des gaz de combustion.

Nettoyez pour limiter les acariens

Ces minuscules petites bestioles sont la cause de bien des allergies, surtout chez les enfants en bas âge. Or les acariens adorent les matelas, les tentures, les tapis, les canapés et les jouets en tissu. Ils s’y nourrissent de petites miettes de peau, de restes de nourriture et de moisissures.

Pour limiter leur prolifération, rien de tel qu’un bon nettoyage! Passez l’aspirateur, lavez une fois par semaine les sols à l’eau, avec un détergent doux, et passez régulièrement draps, oreillers et édredons à la machine à 60°C. Vous éliminerez ainsi une bonne partie des acariens.

Fumeurs non admis à l’intérieur

La fumée de cigarette contient, notamment, du benzène, un composé organique volatile, associé à un risque accru de leucémie, mais aussi de la nicotine, du monoxyde de carbone, des oxydes d’azote, du goudron et des fines particules. Faites donc de votre logement un espace non-fumeur : vous protégerez la santé de ses occupants et des invités.

Date de mise à jour: 30/11/2015