Vous êtes ici

Prendre ses précautions avec les ondes

Avec le développement des technologies sans fil, nous sommes de plus en plus exposés aux ondes. Comme on ne connaît pas les effets à long terme sur la santé de cette exposition intensive, mieux vaut adopter quelques règles de prudence.

Quels sont les risques ?

Les ondes électromagnétiques existent à l’état naturel. Mais tous les appareils reliés à un réseau électrique provoquent également des champs magnétiques de basse fréquence. S’y ajoutent désormais les hautes fréquences, avec les ondes émises par les technologies sans fil, comme les Smartphones, tablettes, Wifi, babyphones…

Or les scientifiques manquent de recul quant aux effets à long terme de cette accumulation d’ondes. De plus, le Centre International de Recherche sur le Cancer(CIRC) a classé les radiofréquences comme « potentiellement cancérigènes pour l’homme ». Quels seront, à long terme, les effets de cette pollution ?

Rien n’est prouvé, mais dans le doute, autant limiter l’exposition, surtout chez les jeunes enfants.

Ca chauffe !

Si vous utilisez longtemps votre GSM, vous l’aurez remarqué : ça chauffe ! C’est même le principe de base du micro-onde. Le premier effet des ondes est un effet thermique, qui n’est nocif qu’en cas de haute intensité.

Quand notre organisme absorbe trop de rayonnement, on voit apparaître des signes biologiques qui indiquent que le corps n’est plus capable d’évacuer convenablement la chaleur : on parle d’un débit d’absorption spécifique (ou DAS) supérieur à 4W/kg.

Ainsi, plus l'indice DAS de votre GSM est élevé, plus la quantité d’ondes émises est importante et plus votre organisme va absorber du rayonnement, donc de la chaleur. En Europe, l’indice DAS maximal autorisé pour les GSM est de 2 watts par kilogramme.

Les antennes-relais

Pour les antennes-relais, le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a décidé, par principe de précaution, d’instaurer une norme très stricte en matière de rayonnement, fixée à 6 volts par mètre.

Quelques mesures de précaution

Certaines bonnes habitudes permettent de réduire l’exposition aux ondes.

  • Réduisez votre temps d’appel avec votre GSM, en privilégiant les SMS par exemple.
  • Utilisez un kit mains libres ou la fonction haut-parleur.
  • Ne collez pas votre oreille sur l’appareil, surtout pendant les premières secondes, lorsque l’appareil cherche la connexion.
  • Limitez l’exposition des enfants aux appareils sans fil, notamment les GSM et les tablettes.
  • Vérifiez l’indice DAS de votre GSM et, en cas d’achat, optez pour un mobile avec un indice DAS le plus faible possible : certains constructeurs proposent désormais des modèles avec un DAS de moins de 0,5 watt par kilogramme.
  • Pour vos autres appareils émetteurs d’ondes, restez à une distance raisonnable (> 1 mètre) et débranchez-les quand vous ne les utilisez pas.
Date de mise à jour: 30/11/2015