Vous êtes ici

Sans pesticides ? C’est possible!

Omniprésents mais pas toujours utiles !

Les pesticides sont des produits chimiques, synthétiques (artificiels) ou naturels qui ont pour mission de détruire les organismes « nuisibles » ou indésirables. On distingue les produits phytopharmaceutiques, utilisés pour protéger les plantes, et les biocides, utilisés dans tous les autres cas.

On les retrouve donc partout, aussi bien dans les espaces extérieurs qu’à l’intérieur de nos maisons : produits désinfectants, insecticides domestiques, produits de protection du bois, des tissus ou des matériaux, dans les systèmes de chauffage et de refroidissement, dans les blanchisseries et lavoirs, etc.

Aujourd’hui clairement reconnus comme nuisant à la santé humaine autant qu’à l’environnement, leur utilisation doit être limitée au strict nécessaire.

Par mesure de précaution, et dans une volonté de protéger la santé de tous, les pesticides les plus dangereux sont interdits. Si certains sont encore disponibles à la vente, leur emploi ne doit pas être systématique ! Evitez-les autant que possible !

Dans la maison

Privilégiez les produits naturels et traditionnels pour vos produits ménagers, évitez les désinfectants agressifs et les produits à base d’eau de Javel : nettoyer régulièrement avec des produits doux est préférable à un nettoyage plus rare avec des produits agressifs. Évitez de laisser trainer les déchets et restes de nourriture dans la cuisine (poubelles qui ferment correctement).

Pour l’hygiène au quotidien, qu’il s’agisse de son hygiène personnelle ou pour le nettoyage des surfaces, évitez l’utilisation des « lingettes » gorgées de produits chimiques et perturbateurs endocriniens, des produits désinfectants et gels antimicrobiens généralement inutiles (et qui favorisent les bactéries super-résistantes !), et privilégiez l’utilisation de la bonne vieille brique de savon, dont l’efficacité est sans cesse démontrée.

Pour les insectes rampants ou volants, les puces, poux, moustiques, fourmis et toutes les autres petites bêtes qui pourraient vous incommoder, il existe de nombreuses alternatives naturelles qui vous éviterons de prendre le risque de vous intoxiquer ; sachez que les enfants et animaux de compagnies sont les premières victimes des biocides !

Enfin, pensez à choisir des produits naturels pour protéger vos boiseries et parquets (huile de lin) ou pour refaire la déco (peintures à base d’argile) !

A l’extérieur

Privilégiez les alternatives naturelles pour la protection et l’imperméabilisation du bois (comme l’huile de lin). Pour lutter contre les mousses et algues sur les murs et terrasses, évitez l’eau de Javel (un puissant biocide très toxique qui ronge la pierre et les marbres !), mais choisissez un nettoyeur haute-pression à utiliser ponctuellement. De manière générale, une bonne brosse de rue utilisée régulièrement suffit souvent à éviter que les mousses ne s’installent.

Pour l’entretien des plantes et du gazon, les produits phytopharmaceutiques sont visés par une législation de plus en plus importante.

Des lois pour protéger votre santé

L’Europe et ses Etats membres se sont dotés de tout un arsenal pour réduire les risques liés à l’utilisation des pesticides. Pour l’instant, la directive-cadre pesticides et l’ordonnance pesticides bruxelloise ne concernent que les produits phytopharmaceutiques. Les biocides seront par contre intégrés progressivement au Programme Régional de Réduction des Pesticides.

Pour protéger les populations les plus vulnérables, l’Ordonnance bruxelloise interdit notamment l’utilisation de produits phytopharmaceutiques dans les établissements qui accueillent ou hébergent des groupes vulnérables (écoles, hôpitaux, etc.). 

Date de mise à jour: 26/05/2016