Vous êtes ici

Quelle pollutions causées par un particulier ?

Chacun d’entre nous peut provoquer une pollution du sol, parfois sans en être conscient :

Les citernes à mazout  peuvent déborder (lors du remplissage) ou se corroder. Si du mazout s'en échappe, il peut entraîner une grave pollution du sol et des eaux souterraines.

Les produits d’entretien contribuent à une pollution des sols, de l’eau et de l’air. De plus, ils créent des mélanges chimiques qui nuisent au bon fonctionnement des stations d’épuration. Il faut donc en réduire les doses au maximum et utiliser les moins polluants.

Des produits dangereux comme les désherbants et engrais, les hydrocarbures, les solvants, l’essence de térébenthine, les fonds de pots de peinture ou de vernis, les insecticides domestiques, les produits contre les animaux nuisibles… sont souvent jetés à la poubelle ou déversés dans le WC ou à l’égout. Cela provoque une pollution très grave des eaux et des sols.

Des substances chimiques comme les engrais, désherbants, insecticides, herbicides, pesticides… sont régulièrement utilisés au jardin ou dans le potager. Ces procédés sont très nuisibles à notre environnement et à notre santé.

Les cendres de barbecues sont souvent utilisées comme amendement pour le potager alors qu’elles sont très toxiques pour la santé. Ces cendres contiennent entre autre des métaux lourds et des hydrocarbures aromatiques polycycliques qui peuvent être absorbés par les légumes !

Les déchets solides abandonnés dans des dépôts clandestins, comme les vieux électroménagers, les pots de peinture, les pneus,… sont des nuisances graves faites à l’environnement, aux sols et nappes phréatiques en particulier.

Les piles abandonnées dans la nature sont aussi extrêmement nocives pour les sols ! En effet, une simple pile bouton de type « montre » peut polluer 1m³ de terre ou 400 litres d’eau pendant 50 ans !

Date de mise à jour: 02/08/2017