Vous êtes ici

Couche flottante

Couche flottante ?

Une couche flottante apparaît lorsqu’une certaine quantité de polluants liquides, non solubles et plus légers que l’eau, atteint la nappe phréatique. Le liquide s’accumule alors dans la frange capillaire, juste au-dessus du niveau supérieur de la nappe. La couche flottante (ou surnageante) se forme lorsque cette accumulation atteint une valeur critique. En Région bruxelloise, la plupart des couches flottantes se composent de produits pétroliers et de leurs dérivés. Outre des huiles minérales comme le mazout, le diesel ou l’essence, vous y trouverez souvent des hydrocarbures aromatiques tels que le benzène, le toluène ou les xylènes.

Différentes méthodes vous permettent d’éliminer cette couche flottante.

Enlèvement par excavation

Il s’agit en fait d’un assainissement ex-situ dont l’excavation atteint la partie supérieure de la nappe et permet ainsi d’enlever la frange capillaire qui est contaminée par la présence de produit pur.

Pompage classique

Si le sol est suffisamment perméable, un "pump and treat" classique peut également venir à bout de la couche flottante. Veillez toutefois à limiter la partie crépine des puits d’extraction à la frange capillaire et à la partie supérieure de la nappe. Vous pourriez éventuellement faire appel à une extraction supplémentaire de l’eau souterraine pas ou peu contaminée afin de favoriser l’écoulement du produit pur vers les puits d’extraction. Attention, toutefois : cette méthode conduit au pompage d’importantes quantités d’eau souterraine pour récupérer la totalité de la couche flottante, créant ainsi des mélanges entre le produit pur et la couche flottante.

Ecrémage de la couche flottante

Cette méthode, souvent utilisée, met en œuvre un système de puits d’extraction, de pompes et de traitement en surface analogue à celui d’un "pump and treat". Son objectif consiste, en revanche, à optimiser le rapport entre le volume de produit pur extrait et le volume d’eau souterraine pompé. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous parlons d’écrémage de la couche flottante plutôt que de pompage classique. Pour atteindre cet objectif, les puits d’extraction sont conçus d’une manière particulière : ils contiennent un volume cylindrique mobile légèrement immergé dans l’eau souterraine et "flottant" sur l’eau souterraine. Le cylindre suivra les variations de la nappe et restera toujours immergé à la même profondeur par rapport au niveau supérieur variable de la nappe. Il agit comme chambre de collecte du produit pur tout en minimisant les volumes d’eau souterraine extraits.

Triple phase extraction

Cette technique permet d’éliminer les couches flottantes formées par des composants volatils en combinant l’extraction de l’air du sol dans la zone insaturée en eau, l’extraction du produit pur et l’extraction de l’eau souterraine. Fort coûteuse, notamment parce qu’elle requiert des puits d’extraction spécifiques, cette technique est rarement mise en œuvre.

Date de mise à jour: 02/08/2017