Vous êtes ici

Ex-situ off site

Cette méthode d’assainissement repose toujours sur le même canevas opérationnel: une excavation des sols pollués et leur évacuation vers un centre de traitement approprié ou une décharge contrôlée. Soit, à peu de choses près, des travaux de génie civil classiques. La manipulation de terres contaminées implique toutefois des précautions particulières.

Quelle filière d’élimination ?

L’excavation des terres polluées pose automatiquement la question de leur destination. Qu’en faire? La filière d’élimination idéale est, bien sûr, le centre de traitement agréé. Le procédé biologique, thermique ou physico-chimique de traitement des contaminants dépendra alors de la nature de la pollution et des sols. N’optez pour la mise en décharge des terres évacuées qu’en dernier recours, si aucun centre agréé n’est capable de les traiter.

Particularités du chantier

L’excavation et l’évacuation des terres s’apparentent, à première vue, à des travaux de terrassement classiques. Ces opérations induisent, cependant, une mise en œuvre particulière, destinée à limiter les risques de dissémination des polluants :

  • un bureau d’étude agréé en matière de pollution du sol doit suivre vos travaux ;
  • veillez à l’évacuation séparée des divers flux de matières (terres contaminées et non contaminées, déchets, revêtements, …) ;
  • faites réaliser des prélèvements d’échantillons de contrôle dans le fond et les parois de la fouille afin de confirmer que le volume de sol contaminé a été entièrement excavé ;
  • faites déterminer la provenance et la qualité des terres de remblaiements ;
  • prenez toutes les précautions pour limiter la dispersion des terres polluées excavées. Pensez, entre autres, à utiliser des bâches, à éviter le contact avec les eaux de ruissellement ou de pluie, à installer une station de lavage des roues des véhicules qui quittent le terrain contaminé ou à humidifier le sol, en cas de sécheresse, afin de réduire la dispersion des poussières contaminées.

Description obligatoire

Vous êtes tenu de décrire dans les détails les travaux d’excavation projetés et les mesures particulières que vous prendrez dans le projet d’assainissement soumis à Bruxelles Environnement.

Avantages de la méthode

La technique ex-situ "off site" est généralement simple et rapide à mettre en œuvre. Elle permet, en outre, de traiter tout type de contaminants. Elle ne s’applique qu’à la zone insaturée du sol. Si la pollution a déjà atteint la nappe phréatique, en d’autres mots la zone saturée, appliquez une méthode "in-situ". Seuls points d’ombre : les coûts d’assainissement assez élevés et l’encombrement du chantier qui peut engendrer une certaine gêne au niveau de l’accès à l’entreprise et/ou au maintien des activités de production.

Date de mise à jour: 02/08/2017