Vous êtes ici

L'étude d'assainissement

Que faire si l’assainissement du site où se situe votre station-service s’impose ? Quelle méthode utiliser ? Comment maîtriser les coûts tout en garantissant la réussite des travaux ? L’étude d’assainissement se penche sur ces questions pour définir un processus préférentiel.

Objectif de l’étude d’assainissement

Grâce à l’étude d’assainissement, vous inventoriez les différents procédés destinés aux traitements d’une contamination du sol ou de l’eau souterraine et/ou les mesures conservatoires qui s’imposent. Sur la base des différentes études préalables, cette étape vous permet donc de clairement identifier les mesures à prendre pour assainir votre site.

Faisabilité technique et financière

Outre le choix de la technique d’assainissement préférentielle, cette étude permet également de déterminer la faisabilité financière des opérations envisagées. Elle indique donc le procédé préférentiel du bureau d’étude, tenant compte des meilleures techniques disponibles n’entraînant pas de coûts excessifs. Si le principe BATNEEC (meilleures technologies disponibles n’entraînant pas de coûts excessifs) est invoqué, l’étude d’assainissement doit se faire suivant la méthodologie ad hoc.

Etude d’assainissement

L’étude comprend aussi une description détaillée des travaux d’assainissement et/ou des mesures conservatoires ainsi que le calendrier de leur réalisation.

Veillez à soumettre l’étude d’assainissement en deux exemplaires à Bruxelles Environnement qui dispose de 15 jours pour l’approuver. Important : pensez aussi à joindre une étude de stabilité à votre projet si les travaux doivent avoir lieu à proximité ou sous un immeuble, un trottoir, etc.

 

Date de mise à jour: 21/06/2017